Allemand

Chambres « Arty » : l’Art comme différenciation

Nous connaissons l’art dans les musées, dans les galeries, et parfois dans les lobbys d’hôtel.

Les hôtels « arty » vont plus loin en installant l’art jusque dans les chambres. Non pas en accrochant des tableaux, ou en décorant de sculptures, mais en faisant appel à des artistes pour peindre leurs œuvres directement sur les murs.

Il s’agit donc de donner carte blanche à un artiste pour redécorer une chambre.

Illustration en image avec l’hôtel le Graffalgar de Strasbourg.

Le principe est le suivant : un artiste s’engage à céder les droits de son œuvre à l’hôtel et à venir restaurer l’œuvre si elle est dégradée contre une rémunération de 1200 Euros en 2019.

On part donc d’une chambre simple et « dénudée » qui devient en quelque sorte une toile blanche.

Appel à projet pour la chambre 206 de l’hôtel Le Graffalgar – Strasbourg

Ensuite, l’hôtel dépose un appel à projet. Et quelques temps après, voici le résultat.

Que l’on aime le style de décoration ou pas, inviter l’art dans une chambre d’hôtel a certains avantages :

L’art dans les chambres est une différenciation notable pour un hôtel. A titre d’exemple, l’hôtel l’Yeuse installé à Châteaubernard, petit village de 3600 habitants, n’aurait certainement pas bénéficié d’une telle couverture médiatique lors de son ouverture, si la propriétaire n’avait pas fait appel à des graffeurs pour décorer toutes les chambres de l’hôtel.

L’art est « instagrammable » : Comme on le sait, les clients souhaitent de plus en plus partager leurs expériences sur les réseaux sociaux. Séjourner « à l’intérieur » d’une œuvre d’art a certainement de quoi intéresser leurs followers.

Hôtel « arty » : différenciation assurée, investissement hasardeux?

Certains objecteront qu’un tel choix stratégique peut s’avérer dangereux.

En effet, traditionnellement, les hôtels, à part les palaces, essaient d’avoir des chambres les plus consensuelles possibles, pour plaire au plus grand nombre de clients.

Dans une chambre, « arty », il est évident que le propriétaire de l’établissement s’adresse à une niche car la décoration ne plaira pas à tout le monde. Cela peut paraître risqué, mais à l’heure des réseaux sociaux et des nouvelles attentes clients, cela peut s’avérer gagnant.

Au niveau des couleurs, il était de coutume dans une chambre d’hôtel, de privilégier les couleurs douces, réputées apaisantes.

Certains se demanderont si des couleurs vives, des murs très « chargés » sont appropriés dans un endroit où l’on est censé se reposer.

Là encore, l’argument mérite d’être nuancé puisque, comme nous l’avons montré dans de précédents articles, les clients ne viennent plus toujours en priorité à l’hôtel pour dormir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *